fbpx
logo_mini

Fiche descriptive – La Via Podiensis – du Puy en Velay à Espalion – Gamme Eco

C251-ECO La Via Podiensis du Puy du Puy en Velay à Espalion   La Via Podiensis est un des quatre grands itinéraires vers St Jacques de Compostelle au départ du Puy en Velay, cité mariale et haut lieu de la chrétienté. Emprunté par des millions de pèlerins, qui tout au long du moyen-âge, allaient prier […]

C251-ECO La Via Podiensis du Puy du Puy en Velay à Espalion

 

La Via Podiensis est un des quatre grands itinéraires vers St Jacques de Compostelle au départ du Puy en Velay, cité mariale et haut lieu de la chrétienté. Emprunté par des millions de pèlerins, qui tout au long du moyen-âge, allaient prier sur la tombe de St Jacques en Galice espagnole, ce chemin est aujourd’hui classé par l’UNESCO, au patrimoine de l’Humanité. Ce premier tronçon vous fera découvrir différentes régions françaises, l’Auvergne, la Margeride, le Gévaudan, les hauts plateaux de l’Aubrac enchanteurs et dépaysants l’été mais tant redoutés  par les pèlerins en hiver lorsque le froid, la neige ou le brouillard les recouvraient. Par mauvais temps, la cloche de la Dômerie d’Aubrac sonnait sans interruption pour guider les pèlerins vers ce refuge… Puis vous descendrez vers le pays d’Olt ou vallée du Lot, terme de cette randonnée

 

La randonnée

Jour 1 – Arrivée au PUY EN VELAY. Le site volcanique du Puy est d’une exceptionnelle beauté avec ses pitons rocheux qui dominent la plaine. Chargée d’histoire, cette ville fut, de tout temps, un lieu de culte et la chrétienté en fit un sanctuaire à la Vierge. Lieu de pèlerinage et point de départ d’une des voies pour rejoindre St Jacques de Compostelle, Le Puy mérite de s’y attarder. Il faut visiter la cité épiscopale avec la cathédrale Notre Dame, le cloître, la chapelle St Michel d’Aiguilhe perchée sur son rocher et la vieille ville – Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles

Jour 2 – LE PUY EN VELAY – ST PRIVAT D’ALLIER (24 km – 7h00 de marche). Tout pèlerinage vers St Jacques commençait par la première messe dans la cathédrale puis les pèlerins allaient s’incliner et prier devant la statut de St Jacques avant de partir sur le chemin…. 1500 kilomètres, plus de deux mois de marche ! Votre périple débutera sur les marches de la cathédrale puis à travers la ville, vous gagnerez le plateau du Velay (magnifiques vues sur le Puy) que vous parcourrez en contournant quelques « gardes », petits cônes volcaniques. Vous atteindrez le village de St Christophe sur Dolaizon (église du 12ème siècle) puis la chapelle St Roch à l’entrée de Montbonnet. Vous franchirez les crêtes du Devers (alignements d’anciens volcans) près du lac de l’œuf (tourbière dans une dépression) avant de descendre, par des petits hameaux, vers St Privat d’Allier où le pèlerin trouvait refuge au Prieuré, un des rares havres de paix dans cette région peu hospitalière – Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles

Jour 3 – ST PRIVAT – SAUGUES (20 km – 6h00 de marche). Vous quitterez le village et rejoindrez Rochegude, place forte qui domine la vallée de l’Allier (belle chapelle romane et ruines d’un château-fort). Vous descendrez vers Monistrol d’Allier qui a, pour église et presbytère, un ancien prieuré roman qui dépendait de l’abbaye de La Chaise Dieu. Après avoir traversé la rivière, vous grimperez sur l’autre versant, par un raidillon, vers la chapelle Ste Madeleine et les hameaux d’Escluzels et de Montaure. Vous voici en Margeride, chaîne de montagnes granitiques qui culmine au Signal de Randon (1551m). La partie la plus élevée ressemble plutôt à un vaste plateau ondulé couvert d’immenses pâtures et de forêts de résineux et de bouleaux, les « plaines » abritent de petits hameaux entourés de cultures. Région difficile, peu peuplée, au climat rude. La Margeride est assimilée au Gevaudan qui n’en est que la partie sudouest rendue célèbre par la Bête (grand loup solitaire qui aurait massacré plus d’une centaine de femmes et d’enfants). Vous gagnerez Saugues, plaisante cité, riche en vieilles maisons et dominée par la tour des Anglais, donjon carré du 13ème siècle –
Demi pension dans une chambre d’hôtes tout confort

Jour 4 – SAUGUES – LES FAUX (St Alban sur Limagnole) (24km – 7h00 de marche). Par le hameau du Pinet, vous gagnerez le village de La Clauze dominé par une tour du 12ème siècle perchée sur un bloc de granit. Le chemin traverse une bonne partie de la Margeride par quelques hameaux ou villages pour rejoindre le col de l’Hospitalet où se trouvaient un hôpital et une chapelle. Celle-ci fut rebâtie au début du siècle dernier. Vous descendrez vers Le Rouget, mais un peu avant le village, vous bifurquerez sur votre gauche pour rejoindre le hameau des Faux où se trouve votre hôtel – Demi-pension dans un hôtel de campagne tout confort

Jour 5 – LES FAUX – AUMONT AUBRAC (22 km – 6h30 de marche). Vous retrouverez le chemin de St Jacques avant Le Rouget, petit village qui doit son nom au grès rouge, avec lequel sont construits les édifices locaux, avant de rejoindre le village de St Alban. Vous passerez devant le château, forteresse médiévale remaniée aux 15ème et 17ème siècles et gagnerez l’église romane construite sur un ancien monastère. Vous finirez la traversée de la Margeride. Les paysages sont magnifiques mais ne vous y trompez pas… la vie est dure sur ce plateau granitique et les hautes balises de granit au bord des routes nous rappellent que la contrée est recouverte d’un épais manteau neigeux toute une partie de l’hiver ! Vous cheminerez le long ou à travers les pâturages parsemés d’énormes blocs de granit avant de descendre vers Les Estrets dans la vallée de la Vézère puis de poursuivre vers Aumont Aubrac, ancien carrefour de voies romaines. L’église est un ancien prieuré bénédictin et possède encore quelques parties romanes malgré de nombreuses transformations au cours des siècles – Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles

Jour 6 – AUMONT –MARCHASTEL (23 km – 6h30 de marche). Finie la Margeride granitique, voici l’Aubrac volcanique ! Vous quitterez Aumont et vous traverserez le Pays de Peyre par les villages de Chaze de Peyre et Lasbros, premiers contreforts des monts d’Aubrac, alternance de bois et de cultures. Puis au fur et à mesure que vous vous élèverez, la forêt disparaîtra pour d’immenses pâtures. Ici, le chemin s’appelle « draille » et est bordé de murets de pierre sèche qui guident les troupeaux lors des transhumances. Vous traverserez ces estives infinies parsemées d’énormes blocs de pierre où les ruisseaux ont du mal à trouver une échappatoire et se traînent en de nombreux méandres ou stagnent dans de petits lacs ou des tourbières. Solitude des espaces, jamais monotones, vous aimerez ou détesterez mais l’Aubrac vous laissera un impérissable souvenir ! Vous traverserez quelques villages tels Rieutort qui n’ont pas changé depuis des siècles. Vous quitterez le chemin pour rejoindre le petit village de Marchastel, quelques kilomètres plus loin. Demi-pension dans une maison d’hôtes.

Jour 7 – MARCHASTEL – ST CHELY D’AUBRAC (21 km – 5h30 de marche). Vous rejoindrez le chemin au niveau du pont sur le Bés. Vous quitterez la route pour le hameau de Montgros avant de gagner Nasbinals, connue pour son marché aux bestiaux et son église romane du 11e siècle, très caractéristique du style auvergnat. Vous allez poursuivre la traversée de l’Aubrac. Toute cette partie était, au début du Moyen-âge, couverte d’épaisses forêts infestées de loups et de brigands et était redoutée des pèlerins qui devaient, en plus, affronter de sévères tempêtes de neige à la mauvaise saison. Ils n’avaient qu’une hâte : rejoindre Aubrac et son hôpital. Paysage grandiose que ce petit village groupé autour de ces deux tours carrées, perdu dans cette monotone immensité ! De la Dômerie, construite par Adalard, vicomte des Flandres, après qu’il fut attaqué par quelques bandits et se perdit dans une tourmente de neige, il ne reste que l’église et la tour des Anglais, ancien donjon. Puis commencera la longue descente vers la vallée du Lot. Vous traverserez le hameau de Belvezet et son neck volcanique, piton rocheux sur lequel se trouvent les ruines d’un château avant de rejoindre St Chély d’Aubrac, petit village accueillant niché dans une vallée. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles.

Jour 8 – ST CHELY – ESPALION (24,5 km – 7h00 de marche). Vous quitterez St Chély, petite ville qui a gardé de nombreux témoignages de son passé –de belles maisons de granit et surtout le pont gothique des pèlerins-. Mais vous quitterez aussi la rude Aubrac pour des terres plus accueillantes, plus verdoyantes et ensoleillées : le pays d’Olt ! Vous descendrez progressivement, traversant des forêts, des pâturages et de petits hameaux tels Les Cambrassats et Lestrade, avant d’atteindre St Côme d’Olt qui occupe un site exceptionnel dans la fertile vallée du Lot. Le cœur de la ville fortifiée a gardé tout son aspect et son charme médiéval et mérite une visite. Vous longerez le Lot pour atteindre Espalion, étape importante sur le chemin de St Jacques – Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles

Jour 9 – ESPALION. Fin de la randonnée après le petit-déjeuner.

 

Meilleure période

De mi-avril à mi-octobre. Attention le chemin de St Jacques est très fréquenté durant les beaux jours et il est recommandé de réserver plusieurs mois à l’avance pour avoir des chambres.

Prestations
  • 8 étapes en demi-pension dans des hôtels ou chambres d’hôtes tout confort
  • le transport des bagages entre les hôtels
  • les transferts en taxi mentionnés dans la description.
  • le carnet de route détaillé avec informations touristiques et cartes IGN détaillées
  • numéro d’urgence où vous pouvez nous joindre à tout moment

Les repas du midi, les boissons, les coûts de visites de sites ou de transports et autres dépenses personnelles ne sont pas inclus dans ce prix. L’assurance Annulation / Assistance est en sus.

 

Difficulté de la randonnée

Niveau 3 – Les étapes nécessitent 6 à 8 heures de marche par jour. Certaines étapes peuvent voisiner les 25 ou 30 kilomètres. Nous sommes en terrain très vallonné, accidenté ou montagneux. Le dénivelé total est de l’ordre de 500 à 700 mètres. Il faut avoir une bonne condition physique et s’être préparé auparavant.

Accès

Par la route : après Clermont, quitter l’autoroute A75 sortie 20 et rejoindre Le Puy par la RN102 via Brioude. Taxi collectif pour revenir d’Espalion vers Le Puy (nous consulter)

Par le rail : Le Puy est bien desservi à partir des grandes gares françaises avec correspondance à Lyon, Clermont-Ferrand ou St Etienne. TGV à St Etienne. Au retour, autocar ou taxis entre Espalion et la gare de Rodez.

Où laisser sa voiture : parking gardé au Puy. Tarif spécial longue durée.