fbpx

Randonnée pédestre – Le Camino Francès en Espagne – d’O’Cebreiro à Saint Jacques de Compostelle

Des séjours en toute liberté sans groupes ni guides, voyagez autrement et l’esprit léger !

close

Réserver votre séjour

Sélectionnez les prestations que vous souhaitez puis cliquer sur ajouter au panier. De la, merci de compléter le formulaire d’inscription pour que nous puissions organiser votre voyage

Tarif de groupe (5 et +) et CE, merci de nous contacter

Contact
Effacer
  • Eco
  • Hébergement 1/2 pension
  • Hôtel tout confort ou 2 étoiles
  • Standard
  • Hébergements en hôtels 2 étoiles
  • Dîners du terroir selon description
  • Confort
  • Hébergements en hôtels 3 étoiles
  • Dîners gourmets selon description

Total

J 1
Jour 1 – Arrivée à O Cebreiro
haut-lieu du chemin de Saint Jacques. Ce village typique de Galice fut fondé par les celtes à l’époque préromaine et a su garder un caractère intemporel. Vous parcourrez les petites rues à la découverte des pallozas, demeures ancestrales de pierre au toit de chaume, encore habitées il y a quelques années. Vous visiterez l’église préromane qui possède un reliquaire en cristal qui renferme une hostie miraculeuse. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 2
Jour 2 – d’O Cebreiro à Tricastela (21,5 km)
Vous allez cheminer à travers la Galice qui, à bien des égards vous rappellera la Bretagne (paysages verdoyants, haies, calvaires, chapelles… et le crachin ou le brouillard !). Vous commencerez par grimper quelque peu pour atteindre Linarés, petit village dont le nom vient des cultures de lin qui l’entouraient puis continuerez jusqu’au col de San Roque où se dresse l’imposante statue d’un pèlerin luttant contre le vent. Vous quitterez la route et jusque Tricastela, vous suivrez une piste assez agréable spécialement aménagée pour les pèlerins. Vous traverserez de sympathiques villages tels Hospital da Condensa ou Padornelo avant une montée assez raide vers le col de l’Alto de Poio. Puis ce sera une longue et tranquille descente par de petits villages et de magnifiques paysages tout au long du chemin. Vous admirerez le splendide et ancestral châtaigner qui marque l’entrée du village d’As Pasantes avant de profiter de l’ombre que procurent d’autres châtaigners qui bordent l’allée pavée menant à Tricastela. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 3
Jour 3 – de Tricastela à Saria (21.5 km)
L’étape est courte mais deux itinéraires sont possibles. Nous vous conseillons de suivre le Camino Real qui passe par de pittoresques villages et hameaux de montagne. Le terrain est très vallonné et entrecoupé de nombreux petits cours d’eau que vous franchirez à gué ou sur de petits ponts très rudimentaires. Passé le hameau de Balsa, vous grimperez par un sentier encaissé à travers une profonde forêt de chênes, de châtaigniers et de bouleaux et atteindrez une fontaine avec un bassin en forme de coquille avant de rejoindre San Xil. Vous continuerez l’ascension pour atteindre l’Alto de Rocabio puis redescendre vers Montán en traversant une belle forêt. Vous passerez devant l’église romane de Santa Maria à l’entrée de ce village puis continue rez votre marche à travers les prés et les bois. Vous passerez devant la Fonte Arcuda juste avant le village de Furela et la chapelle Saint Roque à sa sortie. Sur le chemin, vous traverserez d’autres petits villages avant d’arriver à Sarria. Vous ne manquerez pas de visiter la vieille ville sur les hauteurs. Elle abrite de nombreux monuments tels le couvent de la Magdalena ou la tour El Batallon. Sarria est renommé dans toute l’Espagne pour ses antiquaires et ses ateliers de restauration. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 4
Jour 4 – de Sarria à Portomarín (23 km)
Vous quitterez Sarria en descendant vers le pont médiéval Asperra sur le rio Celeiro et atteindrez quelques kilomètres plus loin l’église de Barbadelo qui date du 12e siècle. Elle posséde deux belles portes finement sculpté et un clocher fortifié. Le chemin continue par les villages de Mercado da Serra et Peruscallo avant de traverser une zone humide entrecoupée de nombreux ruisseaux où vous découvrirez les correidoiras, chemins empierrés sur lesquels le ruisseau s’écoule tranquillement alors que vous progresserez tant bien que mal sur une succession de pierres plates prévues à cet effet sur le bas-côté! Vous atteindrez Morgade et grimperez vers Ferreiras, le point culminant de l’étape. Ensuite ce sera une longue et paisible descente vers Portomarin par une succession de petites routes, chemins et correidoiras. Vous passerez près de fermes et hameaux où vous verrez des silos en bois sur pilotis, les horreos qui préservent le maïs de l’humidité et des rongeurs. Vous atteindrez le village de Villacha et amorcerez une forte descente vers le lac de retenue de Belesar. Vous traverserez le pont sur le fleuve Minó, gravirez un monumental escalier avant de pénétrer dans le nouveau village de Portomarín. L’ancien village est recouvert par les eaux du barrage mais tous les vieux monuments ont été déplacés et reconstruits à l’identique dans le village actuel. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 5
Jour 5 – de Portomarín à Palas de Rei (25 km)
Vous sortiez de Portomarín en traversant le lac-réservoir sur une passerelle puis grimperez rejoindre un chemin qui longe la route jusque Gonzar. Vous continuerez par quelques chemins jusque Castromaior où un magnifique eucalyptus plus que centenaire se dresse à l’entrée du village. Vous grimperez vers l’Hospital de la Cruz où jadis un hôpital accueillait les pèlerins. Passé ce hameau, le chemin retrouve sa quiétude et vous conduit, à travers la campagne, de villages en hameaux, de chapelles en calvaires. Vous traverserez Ligonde, village fort modeste qui abritait un hôpital construit au 9e siècle puis Ereixe. Vous poursuivrez votre chemin dans cette région vallonnée où les eucalyptus sont de plus en plus nombreux avant d’atteindre l’Alto de Rosario d’où vous apercevrez le Pico Sacro, mont qui a sa légende. Vous descendrez vers Palas de Rei, petite ville tout en pente avec de nombreuses ruelles reliées par des escaliers. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 6
Jour 6 – de Palas de Rei à Arzua (30 km)
Vous êtes au coeur de la Galice que vous allez traverser en suivant de nombreux chemins bien balisés. Vous traverserez de belles forêts aux essences différentes ou longerez de grandes prairies bordées de ruisseaux que vous franchirez à gué. Vous suivrez une ancienne voie romaine avant d’entrer dans Leboreiro, village qui abritait un hôpital. Vous franchirez le Puente de la Magdalena, pont médiéval sur le Rio Seco avant de vous diriger vers Furelos. Vous pénétrerez dans ce joli village après être passé sur un autre pont médiéval, à quatre arches cette fois puis gagnerez Mélide quelques kilomètres plus loin. La ville possède un beau patrimoine, témoin de son passé. Vous continuerez le chemin par Boente puis rejoindrez Castañeda, village dispersé entre deux rivières. Ce village possédait des fours à chaux où les pèlerins déposaient les pierres qu’ils portaient depuis Triacastela.Plus loin, vous franchirez un vieux pont médiéval à arches pour atteindre le village de Ribadizo qui possède un nouveau refuge pour pèlerins qui remplace un ancien hôpital construit en 1425. Enfin vous atteindrez Arzúa, petite ville qui naquit grâce au chemin et qui abrite encore quelques vestiges de son passé. Demi-pension dans un hôtel tout confort.
J 7
Jour 7 – d’ Arzua à Lavacolla (30 km)
Vous continuerez de monter et de descendre quelques collines, traverserez des hameaux et de petits villages et couperez plusieurs fois la route nationale. Vous grimperez sur les hauteurs de l’Alto de Santa Irene avant de redescendre vers le village du même nom et gagner Rua, ancien village au caractère médiéval mais qui aujourd’hui étouffe au milieu des constructions récentes. Encore quelques villages et des chapelles avant de contourner l’aéroport qui interrompt le chemin primitif. Un détour par le village de San Paio puis vous atteindrez Lavacolla, terme de cette étape. Joie, émotion, nostalgie vous saisiront… demain vous serez à Saint Jacques ! Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 8
Jour 8 – de Lavacolla à Saint Jacques de Compostelle (11 km)
Cette fois-ci, St Jacques est au bout du chemin ! Une longue montée de plusieurs kilomètres vous conduit au Monte do Gozo d’où, par beau temps, vous apercevrez les tours de la cathédrale de St Jacques. Vous oublierez l’énorme complexe touristique puis, ce sera la descente vers la cité. Vous suivrez de vieilles rues, traverserez quelques belles places, oublierez l’intense trafic, la foule qui vous presse, avec une seule idée, atteindre la cathédrale, ultime étape de ce voyage. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 9
Jour 9 – Saint Jacques de Compostelle
fin de la randonnée après le petit-déjeuner
J 1
Jour 1 – Arrivée à O Cebreiro
haut-lieu du chemin de Saint Jacques. Ce village typique de Galice fut fondé par les celtes à l’époque préromaine et a su garder un caractère intemporel. Vous parcourrez les petites rues à la découverte des pallozas, demeures ancestrales de pierre au toit de chaume, encore habitées il y a quelques années. Vous visiterez l’église préromane qui possède un reliquaire en cristal qui renferme une hostie miraculeuse. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 2
Jour 2 – d’O Cebreiro à Tricastela (21,5 km)
Vous allez cheminer à travers la Galice qui, à bien des égards vous rappellera la Bretagne (paysages verdoyants, haies, calvaires, chapelles… et le crachin ou le brouillard !). Vous commencerez par grimper quelque peu pour atteindre Linarés, petit village dont le nom vient des cultures de lin qui l’entouraient puis continuerez jusqu’au col de San Roque où se dresse l’imposante statue d’un pèlerin luttant contre le vent. Vous quitterez la route et jusque Tricastela, vous suivrez une piste assez agréable spécialement aménagée pour les pèlerins. Vous traverserez de sympathiques villages tels Hospital da Condensa ou Padornelo avant une montée assez raide vers le col de l’Alto de Poio. Puis ce sera une longue et tranquille descente par de petits villages et de magnifiques paysages tout au long du chemin. Vous admirerez le splendide et ancestral châtaigner qui marque l’entrée du village d’As Pasantes avant de profiter de l’ombre que procurent d’autres châtaigners qui bordent l’allée pavée menant à Tricastela. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 3
Jour 3 – de Tricastela à Saria (21.5 km)
L’étape est courte mais deux itinéraires sont possibles. Nous vous conseillons de suivre le Camino Real qui passe par de pittoresques villages et hameaux de montagne. Le terrain est très vallonné et entrecoupé de nombreux petits cours d’eau que vous franchirez à gué ou sur de petits ponts très rudimentaires. Passé le hameau de Balsa, vous grimperez par un sentier encaissé à travers une profonde forêt de chênes, de châtaigniers et de bouleaux et atteindrez une fontaine avec un bassin en forme de coquille avant de rejoindre San Xil. Vous continuerez l’ascension pour atteindre l’Alto de Rocabio puis redescendre vers Montán en traversant une belle forêt. Vous passerez devant l’église romane de Santa Maria à l’entrée de ce village puis continue rez votre marche à travers les prés et les bois. Vous passerez devant la Fonte Arcuda juste avant le village de Furela et la chapelle Saint Roque à sa sortie. Sur le chemin, vous traverserez d’autres petits villages avant d’arriver à Sarria. Vous ne manquerez pas de visiter la vieille ville sur les hauteurs. Elle abrite de nombreux monuments tels le couvent de la Magdalena ou la tour El Batallon. Sarria est renommé dans toute l’Espagne pour ses antiquaires et ses ateliers de restauration. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 4
Jour 4 – de Sarria à Portomarín (23 km)
Vous quitterez Sarria en descendant vers le pont médiéval Asperra sur le rio Celeiro et atteindrez quelques kilomètres plus loin l’église de Barbadelo qui date du 12e siècle. Elle posséde deux belles portes finement sculpté et un clocher fortifié. Le chemin continue par les villages de Mercado da Serra et Peruscallo avant de traverser une zone humide entrecoupée de nombreux ruisseaux où vous découvrirez les correidoiras, chemins empierrés sur lesquels le ruisseau s’écoule tranquillement alors que vous progresserez tant bien que mal sur une succession de pierres plates prévues à cet effet sur le bas-côté! Vous atteindrez Morgade et grimperez vers Ferreiras, le point culminant de l’étape. Ensuite ce sera une longue et paisible descente vers Portomarin par une succession de petites routes, chemins et correidoiras. Vous passerez près de fermes et hameaux où vous verrez des silos en bois sur pilotis, les horreos qui préservent le maïs de l’humidité et des rongeurs. Vous atteindrez le village de Villacha et amorcerez une forte descente vers le lac de retenue de Belesar. Vous traverserez le pont sur le fleuve Minó, gravirez un monumental escalier avant de pénétrer dans le nouveau village de Portomarín. L’ancien village est recouvert par les eaux du barrage mais tous les vieux monuments ont été déplacés et reconstruits à l’identique dans le village actuel. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 5
Jour 5 – de Portomarín à Palas de Rei (25 km)
Vous sortiez de Portomarín en traversant le lac-réservoir sur une passerelle puis grimperez rejoindre un chemin qui longe la route jusque Gonzar. Vous continuerez par quelques chemins jusque Castromaior où un magnifique eucalyptus plus que centenaire se dresse à l’entrée du village. Vous grimperez vers l’Hospital de la Cruz où jadis un hôpital accueillait les pèlerins. Passé ce hameau, le chemin retrouve sa quiétude et vous conduit, à travers la campagne, de villages en hameaux, de chapelles en calvaires. Vous traverserez Ligonde, village fort modeste qui abritait un hôpital construit au 9e siècle puis Ereixe. Vous poursuivrez votre chemin dans cette région vallonnée où les eucalyptus sont de plus en plus nombreux avant d’atteindre l’Alto de Rosario d’où vous apercevrez le Pico Sacro, mont qui a sa légende. Vous descendrez vers Palas de Rei, petite ville tout en pente avec de nombreuses ruelles reliées par des escaliers. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 6
Jour 6 – de Palas de Rei à Arzua (30 km)
Vous êtes au coeur de la Galice que vous allez traverser en suivant de nombreux chemins bien balisés. Vous traverserez de belles forêts aux essences différentes ou longerez de grandes prairies bordées de ruisseaux que vous franchirez à gué. Vous suivrez une ancienne voie romaine avant d’entrer dans Leboreiro, village qui abritait un hôpital. Vous franchirez le Puente de la Magdalena, pont médiéval sur le Rio Seco avant de vous diriger vers Furelos. Vous pénétrerez dans ce joli village après être passé sur un autre pont médiéval, à quatre arches cette fois puis gagnerez Mélide quelques kilomètres plus loin. La ville possède un beau patrimoine, témoin de son passé. Vous continuerez le chemin par Boente puis rejoindrez Castañeda, village dispersé entre deux rivières. Ce village possédait des fours à chaux où les pèlerins déposaient les pierres qu’ils portaient depuis Triacastela.Plus loin, vous franchirez un vieux pont médiéval à arches pour atteindre le village de Ribadizo qui possède un nouveau refuge pour pèlerins qui remplace un ancien hôpital construit en 1425. Enfin vous atteindrez Arzúa, petite ville qui naquit grâce au chemin et qui abrite encore quelques vestiges de son passé. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 7
Jour 7 – d’ Arzua à Lavacolla (30 km)
Vous continuerez de monter et de descendre quelques collines, traverserez des hameaux et de petits villages et couperez plusieurs fois la route nationale. Vous grimperez sur les hauteurs de l’Alto de Santa Irene avant de redescendre vers le village du même nom et gagner Rua, ancien village au caractère médiéval mais qui aujourd’hui étouffe au milieu des constructions récentes. Encore quelques villages et des chapelles avant de contourner l’aéroport qui interrompt le chemin primitif. Un détour par le village de San Paio puis vous atteindrez Lavacolla, terme de cette étape. Joie, émotion, nostalgie vous saisiront… demain vous serez à Saint Jacques ! Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 8
Jour 8 – de Lavacolla à Saint Jacques de Compostelle (11 km)
Cette fois-ci, St Jacques est au bout du chemin ! Une longue montée de plusieurs kilomètres vous conduit au Monte do Gozo d’où, par beau temps, vous apercevrez les tours de la cathédrale de St Jacques. Vous oublierez l’énorme complexe touristique puis, ce sera la descente vers la cité. Vous suivrez de vieilles rues, traverserez quelques belles places, oublierez l’intense trafic, la foule qui vous presse, avec une seule idée, atteindre la cathédrale, ultime étape de ce voyage. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 9
Jour 9 – Saint Jacques de Compostelle
fin de la randonnée après le petit-déjeuner
Infos pratiques

Sentiers de France vous concocte un séjour clefs en main. Votre seule préoccupation sera de profiter et de randonner.

Détailstarifs

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de personnalisation !

Nous contacter
Formule
Chambre doubleTarif / Personne
Chambre individuelleTarif / Personne
Randonneur
solitaireTarif / Personne
Eco'9 Jours
655 €
850 €
950 €
Standard9 Jours
760 €
1005 €
1060 €
GaleriePhoto

Découvrez le circuit "Randonnée pédestre – Le Camino Francès en Espagne – d’O’Cebreiro à Saint Jacques de Compostelle" comme vous ne le soupçonnez pas

Vous aimerez Aussi

En fonction de vos goûts et de vos envies

Auto-tour – Vignobles et villages d’Alsace

Circuit en voiture en boucle à la découverte de la richesse et du charme de l’Alsace  à partir de Strasbourg

8 Jours

Niveau
1/4

Vignoble

À partir de

555€

Auto – tour – La vallée de la Dordogne

Circuit en voiture le long de la Dordogne entre Bordeaux et Beaulieu sur Dordogne

7 Jours

Niveau
1/4

Montagne

À partir de

485€

Séjour de randonnée pédestre – La vallée de la Loire – Chinon à Angers

Séjour de randonnée pédestre à la découverte des châteaux de la vallée des Rois de Chinon à Angers

6 Jours

Niveau
1/4

Sentier Histoire

À partir de

845€

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, seddiam nonumy eirmod labore et dolore magna ali.

Voir plus